Reveillons-nous

Et voilà, nous y sommes, demain ce sera le réveillon. Cette année 2015 est finie, que vous aura t-elle apporté ? Quand vous regardez où vous vous trouviez il y a un an, que voyez-vous, qu’est-ce qui a changé, qu’avez-vous vécu, qui avez-vous rencontré, qu’avez-vous perdu et gagné en échange et surtout, surtout, qu’avez-vous appris sur vous-même ?

C’est le réveillon, alors oui, réveillons-nous !

J’ai regardé beaucoup de contes de Noël cette année, alors mon jugement est sans doute un peu altéré, mais je n’ai jamais été aussi confiante sur l’avenir. Pas confiante comme «  je vais gagner au loto, rencontrer l’homme parfait et voyager au bout du monde » (les contes de Noël, je vous dis). Mais en fait non, je n’ai jamais eu autant confiance en l’avenir parce que je SAIS aujourd’hui que tout ce qui arrive et tout ce qui va arriver sera juste parfait pour moi, pour en apprendre encore plus sur moi, comprendre, évoluer, grandir, me libérer de choses qui ne me servent plus, me sentir sereine, vivante, complète et en un mot, heureuse.

Je sais aussi que ce ne sera pas toujours servi dans un joli papier doré, mais en fait ça n’a pas beaucoup d’importance. Parce que justement, quand je regarde en arrière sur cette année qui vient de s’écouler, je vois tout ce que j’ai reçu en cadeau, et parfois dans des papiers très moches. J’ai même souvent reçu mon cadeau en pleine tête, sans ruban. Mais de la même manière que vous ne direz jamais à vôtre enfant que le collier de fête des mères qu’il vient de faire pour vous est vraiment trop laid et que vous n’en voulez pas, cette année j’ai eu la politesse de remercier l’expéditeur de chacun des cadeaux qui m’ont été envoyés et de chercher son utilité. Pas son utilité au fond du placard ou de la poubelle, mais dans ma vie de tous les jours.

Alors, j’ai réfléchi à quoi il pouvait me servir et je m’en suis servie. J’ai porté le cadeau trop moche. Il a fallu faire preuve d’un peu d’humilité au début pour oser sortir avec. Mais pour être honnête, c’était pas si moche que ça en fait. J’ai même réalisé que j’en avais toujours eu besoin sans le savoir (ou sans me l’avouer) et qu’il avait été confectionné sur mesure…

Cette série de cadeaux a composé cette année unique. La plus riche, oui. La plus intense et profonde. Il y a eu un avant et un après 2015 et pourtant je n’ai pas gagné au loto.

Mieux que ça, j’ai reçu un jeu de clés et la responsabilité d’en prendre soin, avec l’opportunité de découvrir quelles nouvelles portes elles ouvrent. Et je trouve ça fascinant et excitant : je suis assez grande pour qu’on me confie mon propre jeu de clés !

La responsabilité, c’est certainement un des plus beaux mots que j’aurais appris cette année, moi qui n’entendais jusqu’alors que privation de liberté et contraintes en tout genre là-dedans. Mais c’est fantastique, la responsabilité. C’est justement la liberté, le choix, la création de son propre destin ! Il n’y a plus de méchant qui vous fait du mal, vous trahit ou vous déçoit, plus de con qui vous pourrit la vie, plus de victime, de « pas de chance », de « la vie est injuste », plus de pourquoi. Il n’y a plus que vous qui attirez à vous les personnes et les expériences dont vous avez besoin pour devenir la personne que vous devez être. C’est bien le plus beau cadeau, non ?

J’ai lu quelque part qu’il ne fallait pas mettre la clé de son bonheur dans la poche d’un autre. Ben voilà, on a bien trop de portes à ouvrir, quel dommage de ne pas en être seul responsable.

HAPPY NOUS YEAR !

Coffee-shop1-680x1024

 

Votre adresse n’est jamais publiée ou communiquée Champs à remplir *

*

*

UA-35212050-1